“Les grâces passent entre les religions”

© Robert Kluba/ Réa pour La Vie

Depuis 2008, le Groupe d’amitié islamo-chrétienne organise une marche vers Chartres au printemps. Retour sur cette initiative qui fait écho à la nécessaire (re)construction d’une société ouverte et solidaire.

« Je ressentais le besoin de nous rassembler sur le temps long, autour de moments spirituels », se remémore Khaled Roumo, à quelques jours du départ, le 28 avril. C’est en 2007 que le poète et chercheur d’origine syrienne, encouragé par Norbert Ducrot, ex-président du Mouvement international des responsables chrétiens, et Hubert de Chergé, administrateur du Groupe d’amitié islamo-chrétienne (Gaic), a l’idée de lancer un pèlerinage vers Chartres, qui réunirait chrétiens et musulmans. Depuis lors, ce rassemblement, organisé dans le cadre du Gaic, réunit chaque année une centaine de pèlerins, catholiques et musulmans pour la très grande majorité, juifs et protestants dans une moindre mesure.

Sous le regard de Marie-Maryam

Le programme commence par une marche de 10 km au départ de Saint-Prest (Eure-et-Loir). « C’est sans complexe que l’on aborde des personnes que l’on ne connaît pas, et avec joie que l’on retrouve les participants des années précédentes », s’enthousiasme Hubert de Chergé. Lors d’une pause à mi-parcours, bercés par le bruit du cours d’eau qu’ils longent pendant près de deux heures, les pèlerins récitent des prières de l’Évangile et du Coran. 

Lire la suite sur le site de La Vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.